Jalousie, Possessivité en Relation à Distance: Comment les surmonter ?

La jalousie est l’un des principaux problèmes rencontrés lors des relations à distance. Et pour cause : il est impossible de savoir ce que son partenaire fait, ni où il se trouve. C’est pourquoi la confiance a toute sa place ! Que faire alors dans le cas d’une jalousie excessive de votre part ou de celle de votre copain/copine à distance ? Quelques conseils pour une relation plus saine.

Surmonter la Jalousie & la Possessivité en Relation à Distance

La jalousie : une peur naturelle… qu’on peut surmonter !

On a peur de perdre ce qu’on a, et c’est naturel. La jalousie naît de nos craintes de perdre la personne qu’on aime. Ce n’est pas une mauvaise chose d’être un peu jaloux, cela montre qu’on tient à la personne. C’est même une chose normale parfois, surtout quand on est séparé de son conjoint.

Mais parfois, cette possessivité prend des proportions disproportionnées, bien trop importantes, et devient nocif pour vous deux ainsi que pour votre relation. Il ne faut pas virer à la paranoïa ! Sans contrôle la jalousie peut mener à une combinaison destructive de suspicion, de possessivité, d’insécurité, de haine et de honte. Apprenez donc à contrôler votre jalousie dans votre couple à distance avant qu’elle ne vous contrôle. Bien sûr la question c’est “comment faire ?”

La raison pour laquelle on a peur des autres

Si vous aimez votre compagnon, c’est parce qu’il a plein de qualités. C’est une super personne, et que vous l’ayez remarqué pour son sourire, sa bonne humeur, son humour ou le charme qu’il dégage, il a tout pour plaire. Et si vous l’avez remarqué, beaucoup d’autres le remarqueront aussi ! Et c’est normal, il n’y a pas de mal à ça. C’est ensuite à votre partenaire de refuser des avances. Mais le fait de penser cela peut amener plus de jalousie que de raison, ce qui risque de devenir nocif pour votre couple. On s’imagine des choses facilement, ce qui peut vite nous rendre possessif dans notre relation à distance. Il est vrai que la séparation n’aide pas.

peur-jalousie-distance

 

La jalousie est parfois une bonne chose

Si vous sentez instinctivement que quelque chose cloche et vous sentez jaloux, il y a peut-être une bonne raison à ça. N’ignorez pas consciemment les signes que votre partenaire puisse vous tromper.

Si votre partenaire vous donne des vraies raisons de douter de son engagement, de son affection ou de sa fidélité, alors se sentir jaloux ne signifie pas que vous êtes irrationnel(le) ou faible. Dans ces cas, la jalousie est bénéfique puisqu’elle veille à votre sécurité. C’est une façon d’affirmer ses standards et de se respecter soi-même, en déclarant tête haute “ je ne permettrai pas que tu me traites comme ça”.

Ce genre d’insécurité fait partie de chaque relation. En revanche, s’il n’y a pas de vraie preuve que votre partenaire vous est infidèle, vous devriez travailler sur votre jalousie avant qu’elle n’envenime votre relation à distance et ne fasse obstacle à votre bonheur.

 

“Mon partenaire est trop possessif ou jaloux”, comment faire ?

Dans le cas où c’est votre copain ou copine à distance qui se montre possessif avec vous, voire paranoïaque, essayez là aussi de discuter et de l’aiguiller vers les bonnes questions :

  • pourquoi n’as-tu pas confiance en moi ?
  • comment puis-je te prouver que je te suis loyal(e) ?
  • y a-t-il des actions qui t’ont effrayé par le passé, de ma part ou lors d’anciennes relations ?

Essayez de trouver les mots justes pour lui montrer que vous êtes attentifs à ses besoins. “Je comprends ta peur, et j’ai parfois peur aussi tu sais. Mais je t’aime énormément, je sais combien je tiens à toi, et je ne ferai rien pour blesser notre relation”

Si malgré toutes vos conversations et tous vos efforts, votre copain ou votre copine ne se montre pas moins jaloux, il est peut-être temps de mettre fin à votre relation à distance et de quitter votre partenaire… même si cela peut être un coup dur, prenez le temps d’y réfléchir. Souvenez-vous qu’une fin est seulement l’annonce d’un nouveau début

question-jalousie-relation-distance

 

“Je suis trop jaloux” : comprendre les causes de votre possessivité

La jalousie qui est juste ignorée et réprimé ne partira pas d’elle-même. Au lieu de ça les inquiétudes, les doutes et les suspicions qui alimentent votre jalousie vont grandir et devenir plus insistant et puissants. Au fil du temps cela risque d’affecter votre humeur et de donner lieu à des mauvais comportement envers votre partenaire tels qu’une recherche d’attention ou des accusations constantes et infondées.

Alors au lieu d’ignorer vos sentiments, posez-vous les bonnes questions pour déterminer les causes derrière ce comportement.

Pourquoi vous sentez-vous jaloux ?

Cette question a sans doute plus d’une réponse. Vous ne serez peut-être pas capable de démêler toutes les raisons pour lesquelles vous vous sentez jaloux, mais chaque élément que vous pourrez pointer du doigt sera plus facile à démanteler. Faites un travail sur vous-même pour déterminer d’où vient cette cette jalousie. La cause était dans une ancienne relation ? Quelqu’un vous a-t-il trahi ? Trompé(e) ? Menti ?

Une fois qu’on a trouvé une cause, il plus facile de trouver un plan d’action pour la démonter. Réfléchissez :

  • Aux situations qui vous rendre jaloux,
  • Aux choses spécifiques que votre partenaire fait ou ne fait pas et qui nourrissent votre jalousie
  • Si votre jalousie est un problème général s’il est pointé envers une personne en particulier

 

Parlez des raisons de votre jalousie avec votre partenaire

Comme toujours dans une relation à distance, pour surmonter la jalousie, la communication est la clé. Essayez d’expliquer à votre partenaire ce que vous ressentez, sans minimiser l’impact négatif de cette jalousie sur lui/elle.

« Je me rends compte que je me montre trop jaloux avec toi, et trop dur avec toi au quotidien pour cette raison. J’y ai réfléchi tu sais, et j’ai conscience que le problème ne vient pas de toi. J’ai peur [parce que j’ai l’impression que tu es très proche de X], [ parce que j’ai déjà été trompé par le passé], [quand tu vas en boîte de nuit, parce que je sais combien n’importe qui d’autre te trouverais génial(e)] »…

Si vous cherchez à faire des efforts pour arrêter ce comportement et que votre moitié le ressent, elle vous guidera au travers de cette épreuve. Sans possessivité, notre relation à distance sera plus saine et vous rendra tous les deux plus heureux.

Jalousie maladive et relation à distance ne font pas bon ménage

Lorsque l’on est jaloux à l’extrême, dans l’excès, il s’agit alors d’un comportement maladif. Je vous confie que je l’ai été dans les débuts de ma relation à distance.

Possessif, j’étais devenu toxique pour elle. Je ne voulais pas qu’elle aille en soirée avec des amis, de peur qu’elle ne rencontre quelqu’un, je me montrais suspicieux à chaque nouvelle personne évoquée, je me posais mille questions quand elle ne répondait pas, l’appelais à répétition j’en devenait fou ! A tel point que ma jalousie maladive a failli détruire ma relation à distance.

Bien sûr il ne s’agit pas de réflexions normales, et j’en suis conscient. Il s’agit d’une peur irrationnelle et profonde qui aurait pu me détruire autant que Sara. Irrationnel au point que j’en devenais même jaloux que des tas de gens aient l’occasion de la croiser tous les jours ( au boulot, dans le métro, dans la rue…) sans se rendre compte de leur chance. Je trouvais ça quelque peu injuste, je crois qu’au fond j’avais envie de penser que comme je me rendais compte qu’elle était exceptionnelle et pas eux, je méritais davantage de la croiser que le plus insouciant des passants.On appelle ça de la paranoïa. Heureusement, j’ai pu passer cette mauvaise phase, et nous vivons aujourd’hui une relation beaucoup plus saine.

Dans le cas d’une jalousie maladive, il est important de très vite prendre conscience de son comportement, pour éviter que le phénomène ne s’amplifie. Ou de le faire comprendre à sa/son partenaire…

question-possessivite

 

Prenez du recul sur votre relation, et sur la situation

Si vous vous montrez trop possessif dans votre relation à distance, c’est parce que vous avez peur. Peur d’être trompé(e), remplacé(e) et blessé(e). Demandez-vous donc ce que vous risquez dans le pire des cas. Et la réponse est simple : au maximum, vous risquez une rupture. Bien sûr, cela n’est pas souhaitable. Mais si cela avait à se passer, ça ne serait pas sans bonne raison, et même si s’agit d’une épreuve difficile, elle n’est pas insurmontable.

On ne peut jamais savoir à l’avance comment se passera une relation. Vous ne pouvez pas savoir avec certitude si lui ou elle vous trompera ou vous quittera pour un/une autre. Tout comme votre partenaire ne peut pas savoir avec certitude si vous le ferez ! Il s’agit d’une sorte de pari. Si vous êtes trop jaloux ou trop possessif dans votre relation à distance et vous énervez pour un rien, vous risquez tout autant de vous séparer pour cette raison…

Prenez confiance en vous : n’oubliez pas qui vous êtes

Vous êtes une personne à part entière, et peu importe combien vous aimez votre conjoint, souvenez-vous qu’avant de choisir de faire ce bout de chemin avec lui… vous viviez aussi !
Vous n’êtes pas que la moitié d’un couple. Même s’il vous semble peut-être inconcevable de vivre sans votre partenaire, vous y parviendrez même très bien !

Si vous en doutez, ou que l’on vous a dit que non, prenez le temps d’éliminer des idées fausses. Sortez une feuille de papier et notez-y toutes vos qualités, tout ce que vous avez fait de bien par vous-même. Qu’avez-vous accompli seul(e) ? Qui avez-vous aidé ? De quoi êtes-vous fier(e) ? Peut-être avez-vous aidé vos enfant à s’épanouir, un proche à trouver un travail, ou vous êtes lancé(e) avec succès dans une activité, professionnelle ou non. Ce sont ces choses qui vous rendent remarquable, et ça, vous le resterez même si votre relation venait à s’achever.

Et vous, faites vous preuve de jalousie avec votre partenaire ? Et lui/elle ?

Donnez-nous un coup de pouce :

2 Replies to “Jalousie, Possessivité en Relation à Distance: Comment les surmonter ?”

  1. Tout d’abord bravo d’avoir tenu autant d’années dans votre relation longue distance. Savoir que malgré vos difficultés vous vivez ensemble aujourd’hui, cela fait du bien au moral. Cela fait un an que je vis une relation longue distance avec mon copain et je trouve ça très dur. J’en souffre beaucoup et renouveler cette expérience cette année me paraît souvent insurmontable. Je suis passée par toutes les difficultés que vous évoquez. Mon copain est parti en septembre 2018, puis est rentré en mai 2019, nous nous sommes PACSés, avons passé l’été ensemble, et là il est reparti il y a 2 semaines pour 2 ans. Du coup je revis les mêmes épreuves : décalage horaire de 6h, il n’a jamais le temps, je suis jalouse, on s’embrouille au téléphone à cause du peu de temps qu’il m’accorde ou parce qu’on partage peu de choses à distance hormis la routine, et c’est pesant, douloureux. Je le revois dans un peu moins d’1 mois pour les vacances et ça me paraît être un futur si lointain … Comment mieux vivre mieux la séparation? Je fais des crises d’angoisse et suis souvent en pleurs.

    1. Bonjour Vanessa,
      Merci pour ton commentaire, et félicitation d’avoir tenue cette première année en relation à distance. Vous avancez toi et lui un pas à la fois 🙂

      Je suis désolée d’apprendre que l’éloignement est aussi difficile à vivre pour toi. Je vois très bien ce que tu éprouves : j’ai moi-même été très exigeante avec Quentin pendant une période particulièrement difficile pour moi. J’en venais à passer plus de temps à lui reprocher son absence qu’à profiter de sa présence pendant nos appels ! Et moi, ce qui m’a un peu sauvée là-dedans, c’est de commencer à faire des choses à côtés, voir des amies, ma famille, me mettre à la danse, monter des petits projets… Faire des choses pour m’occuper l’esprit en somme, apprendre à vivre seule, même avec lui dans ma tête. Est-ce que tu prends du temps pour sortir et faire des activités toi aussi ? C’est vraiment important tu sais.

      La jalousie, c’est le plus dur à vivre, mais vous êtes Pacsés, ce qui est quand même un très beau signe d’engagement de sa part. Et puis, vous avez l’air de faire attention à vous voir souvent, et ça aide ! Essaie de lui faire confiance comme lui te fais confiance 🙂

      Fais attention à toi en tout cas : même si c’est dur, essaye de te souvenir qu’à la base, une relation c’est juste un petit +, il ne faut pas que ton bonheur dépende seulement de lui. Ça m’embête de lire que tu fais des crises d’angoisse et de larmes… et pour essayer de tempérer ça, le plus important c’est d’en parler, mais pas seulement avec lui. Essaye d’évoquer le sujet avec une ou un ami(e) objective(f) (le genre qui ne te diras pas « de toutes façons ça ne marchera pas » sans rien comprendre !), voire avec un membre de ta famille ou un psy si cela peut t’aider à te sentir mieux.

      Quant aux 2 années de séparation qu’il vous reste, essaye de voir s’il n’y a vraiment aucun moyen que l’un de vous rejoigne l’autre… des fois, et je ne dis pas que c’est ton cas, on a juste un peu peur de sortir de sa zone de confort et de se lancer dans le grand bain.

      J’espère que cela aura pu t’aider,
      Courage,

      Sara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *